Denis Bisch un artiste peintre contemporai

ET SI JE ME MARRAIS je me marrererais encore ……………

VIVE LA VIE QUI COULE ROULE DÉBOULE ME REND MABOULE

LIBRE VIBRE FLUO VÉLO RADEAU SUR LE FIL DE MON ESPOIR

CHAHUT REPU DE MON FLOT JOYEUX REGARDS ASTRONOMIQUES

VIDANGE MON COEUR HUMEURS SENTEURS BLEUES ROSES VOL PLANE

LÉGÈRE MON ÂME MES MAINS GLISSENT SUR LE STRIQUE DE TES REINS TES SEINS

SEREIN JE RESTE JE PESTE JE CRIE JOUE LOUE MES GESTES ACTIONS CRÉATIONS

FINES PUISSANTES FLUIDES PERFORANTES ENSEMBLE JE T AIME TE STIRJECTE

MATIN JE TENDS J ATTENDS ENCOMBREMENTS MANGE LECTURES ÉCHAPPÉES

CALME RELAX JE ME RELAXE AXE MA PÊCHE SUR MON CENTRE OPTIMISTE PISTE

JE LA PISTE MA CORDE DE VIE POSITIVE ACTIVE CONTEMPLATIVE VIVE CHANTIER

LES RUES PLACES CIRQUES LIEUX DE CROISEMENTS RICHES DE NOS GLISSADES

DE CHAIR DE BONJOURS BONSOIRS SALUTATIONS ÉMOTIONS CONGRATULATIONS

VIBRATIONS TA VOIX GUIDE MA VOIE QUI TE PLONGE AU FOND DU PUITS D’ AVIS

DE PLAISIRS DÉSIRS RIRES DÉLIRES  MENHIRS ECRIRE LE ROMAN DE TES JOURS

BOMBE A TONIQUE ÉCLATE MOI DISLOQUE CE VENTRILOQUE GLAUQUE AU MICRO

BRUYANT TUEUR DE MA VIE  DE MON AMOUR JE VEUX VIVRE HEUREUX AVEC EUX

NOURRIR PLEINS DE MES MOMENTS SOYEUX POUR EUX  POUR TOI , NOUS DEUX

LA VIE RESPIRE TON CORPS CLAME PROMETS PROJETS PROMÈNE PROMESSES 

J’AIME LA VIE JE LA VIS  JE L’AI VU JE LA VIS ELLE NUE MOI TIANANMEN SANS VUE

OBSCURANTISME AUTORITARISME VOLONTARISME ?OU INDIVIDUALISME ? 

 

2 réponses à ET SI JE ME MARRAIS je me marrererais encore ……………

  • SANTOS PEREA Myriam dit :

    Je tenais à vous dire qu’en lisant vos mots, j’ai pensé à cet auteur poête en prose que j’aime lire: Christian Bobin et, particulièrement un de ses livres « la part manquante » que je ne peux pas résumer car cela ferait offense….seul les deux lignes en quatrième de couverture extraite de ce petit livre…… »Ce n’est pas pour devenir écrivain qu’on écrit. C’est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour » reprenne la substance de ce livre qu’on ne déguste que seul. Et je ne sais pas encore pourquoi mais, je retrouve de cette poésie vraie dans votre « art » qui fait s’élever et mieux sonder nos âmes.
    Simplement témoignage comme ça….parce que vous me touchez….et aussi après avoir encore parlé avec vous lors du dernier congrès CPLF à Marseille (je vous ai appelé par deux fois : Dr Basch).

  • Franck dit :

    MERCI pour votre sensibilite a mon art de la vie de tous les jours . Il faut changer amoureusement nos jours partager echanger vivre bien nos magnifiques heures .
    AMICALEMENT , au prochain congrés ………..humeur joyeuse toujours prete ………….