Denis Bisch un artiste peintre contemporai

CLOPES OU PAS CLOPES that is not the contrition

Danse avec tes volutes tes luttes tes flûtes , apprends sans splatch ni spritch laisse aller tes envies de spleen d’explosives pensées microparticules de rêves de phrases naissantes s’éteignant dans le noir de tes souvenirs .

Magie de nos esprits qui courent sans cesse sans laisse sans stress sans finesse , je biaise mon chemin  , rabâchées mes manières de vivre mes habitudes tôt du matin du trajet du tracé de mes jours répétés me mènent m’emmènent me malmènent  , sèment ma course éphémère , pense je encore ?, pense je ? aux bouts de mes pas de mes tracas au cas ou …………………

QUEL BOUT POUR MON CHEMIN quel bout pour mon chemin de CLOPES ??????????????

LIBERTÉ conditionnée au conditionnel ou conditionnelle ????????????, sous surveillance , la mienne , la tienne . Sans surveillance !!!!!!!!!!!!!!!!!

MA DÉRISION , ma décision altèrent mon horizon , lointain proche a la fois , passé , dépassé , outrepassé , je ne sais plus tout se mêle se mélange , mes IDÉES peu claires peu sures me guident , brouillard organisé qui me piège me trompe se joue de mes émois , mes mois filent passent se ramassent s’entassent le poids de mon indécision . Ploie je mon incertitude ?

Mes mois  se ressassent  , grosse mélasse . Quand tout cela se tassera , je veillerai calmement a mon repos .Mon grelot répété me rappelle  le soucis de ses leurres et ses heures entières , morcelées aussi a me dire qu’ il faut qu’il  faudrait , faudra que j’y passe dans cette passe , que je la quitte cette nasse ou s ‘entassent mes tourments . OUI NON ………………a la fin je le ronge mon FREIN , ou est ce petit rien  ? qu’il me le montre mon destin !!!!!!!!!!!!!!! .

Je ne sais plus ?????????? PAS ?,,,,,,,,,,,,,,,JAMAIS peut être , dans longtemps aussi .

UN JOUR je dirai OUi je me dirai OUI ………………………………….. ou NON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

JE LA PRENDRAI MA DÉCISION .

Mais avant que de temps à me triturer à me pétrir les tourments les envies et puis je verrai cela demain ou après , ah et puis zut a la fin , j’en ai faim de cette CIGARETTE , de ce TABAC qui me bat , me rabat la joie la pêche , il m’émeut  , me le nettoie mon siphon , mais pourquoi je la , je le crois???.

Il se peut qu’un jour ,qu’un lendemain , il pleuve mes larmes , ou sont mes armes ? , les doigts me grattent le front , quel affront pour mon choix .

Heureux ,  béni celui qui sait , qui apprend à décider quand il le veut , je dois , je maîtrise . Je le choisis je le tiens bien mon refrain , à deux mains , à demain je vise , je saisis , je fusionne , mon coeur ne pleure ma lenteur , ma torpeur , ma tiédeur , ………………….. je la fouette ,   

Art de ma VIE , ART tout court , celui qui dessine mon dessein , je sculpte mes gestes  , mes certitudes , jaillissent leurs désirs sans détour , je trace ma ligne droite , hésitation  au panier , au grenier , ligotée , sans : débord ,  tremblement ,  boucles  négatives  qui m’ engluent , me tuent à feu petit .

Je me bloque …………….. malgré moi !!!!!!!!!!!!!!!!,                impossible je suis ……………..    MOI !!!! .

Je dois me connaitre , si je ne sais , j’essaie , j’apprends  , je débute mon chemin de VIE  . Sans hésitation , comme une disciple enseignée , une  professionnelle activité , je la dompte ma machinerie , mes processus biologiques décideurs ,  je passe des heures à les chercher , je les  mémorise , je les découvre …….. , je les anime , maîtrise .

EXISTENCE , qu’a tu fais de moi ? qu’ai je fais de toi ??

MON CHEMIN SANS TABAC  c’est tout çà à la fois , je classe je range mon approche comme je le souhaite dans l’ordre le désordre . Mon ORDRE  , fruit de mes réflexions , hypothèses éventuelles , probables , possibles , affirmatives  , associé à celui qu’on m’enseigne ,  qu’on me propose , j’attaque de front , non pas pour me disperser , brouiller les pistes , perdre ma direction , mais parce que j’explore MES DIRECTIONS , il n’y a pas de psychorigidité , d’ il faut , d’il faudrait , je passe à l’action , je n’hésite pas , j’établis , je bâtis  . Quelles sont celles qui me plaisent , m’animent , excitent ma curiosité ??????????????? Je suis tout à la fois ,  une réflexion  , ou un pigeon , un pion , un ON ? ? ou m’interroge ? me forge   .

Ainsi passe mon temps à me défaire de ces préjugés  , ces idées ancrées  La force sommeille en moi , je la ravive , la cherche , je la découvre  , je prends du temps , où tout simplement coule la VIE à me connaitre .

STOP !! la nonchalance de mon ESPRIT des mois passent , se lassent  , et je trépasse . Mes pas dansent sur le flot de mes désirs . Maîtriser mon CORPS , garant de mes visions ,  sensations flirtant les émotions ENSPLOUTANTES………..passions .

ECOUTE  goutter la sueur de tes convictions……………………….

2° CHAPITRE avant les PETITSRIENS selon SAINT MALBORO :

Heureux ceux qui savent s’émanciper des biens FUMEUX de ce monde . La CONSUMATION chassée d’eux leur est promise . La TERRE  sans CLOPES leur appartient . Béni la NON ENVIE , toi HOMME de peu d’effroi ne tombe pas sous le cHARME TROMPEUR de ton petit COEUR . Pense à tes VISCÈRES POLLUÉS  , ton AMOUR DE VIE , deviens un DÉCIDEUR :

ne partage pas ta dépendance ,

ne transforme pas l’AIR en vapeurs toxiques ,

n’enfume pas tes gamins ,ton épouse ,  ton époux , tes amis , tes collègues ,

passe ton temps autrement , pense , cherche ce qu’il te manque ,

procure toi , fabrique toi , en pensant , les IMPRESSIONS que t’y recherches  ,

oblige toi , produis des efforts , de la persévérance , remue toi les méninges ,

TRAVAIL OBLIGATOIREMENT cette question EXISTENTIELLE ,

dévie tes CONVICTIONS , change de trajectoire , prends un autre chemin ,

 

 

 

 

5 réponses à CLOPES OU PAS CLOPES that is not the contrition

  • Bernard Esnault dit :

    Bonjour Denis

    Je profite des vacances pour découvrir ton magnifique site , et notamment ce beau texte sur le tabac ,que je vais afficher dans ma salle d’attente, avec ton autorisation.
    Je suis enthousiasmé par le caractère surabondant ,exubérant, rabelaisien de ta prose , comme de ta peinture.
    Tu as raison: il faut exagérer , agrandir les choses pour se faire entendre…Molière disait que son théâtre était « un miroir grossissant » , alors ….
    Je m’intéresse en particulier au sevrage tabagique, j’ai reçu une formation à l’entretien motivationnel, et je dois dire que j ‘obtiens des résultats, davantage d’ailleurs que pour la maladie alcoolique.
    Je rejoins d’autant plus ton appel pour chacun à prendre en main les rênes de son destin, à devenir le sujet de son existence.
    C’est ce style d’éducation thérapeutique qui m’avait séduit lorsque je t’avais entendu pour la première fois lors de ton exposé sur l’asthme infantile ( Formathon 2011 .)
    Mais je n’imaginais pas alors que derrière le médecin passionné par son sujet il avait un peintre talentueux ( et déjanté!) , qui n’hésitait pas à se mettre en scène dans son cabinet médical.
    Bonnes vacances!
    Avec toute mon amitié
    Bernard Esnault

  • Franck dit :

    salut BERNARD
    MERCI pour ta lecture et ton avis
    à tu peux afficher ce que tu veux moins les fautes
    amities bonjour MADAME VOTRE AMOUR

    DENIS